Hikikomori – le refuge : impressions des élèves du collège Elie Vignal à Lyon.

0 Flares 0 Flares ×


Ce moment du spectacle m’a touchée car Nils me parait abandonné et triste dans cette forêt maudite, il n’y a pas de soleil qui peut s’infiltrer pour embellir ce lieu mystérieux. En même temps, cela me fait peur car je sens que ce jeune homme semble comme ensorcelé.

Daniella, 5e


Cette scène, pour moi, c’est le monde de Nils, son monde intérieur.

Dans son monde, il est seul et il se représente comme un Orignal, animal en voie de disparition.

A l’école, ses camarades le traitaient souvent d’orignal, d’original.

Jules, 5e